boulettes_de_riz_au_piment_parmesan1, 2, 3... Tiens, c'est quoi ces machins, se demande mon autre moitié, sans se rendre compte qu'il a parlé tout haut. J'aime bien la tête qu'il fait quand il a un point d'interrogation dans les yeux, on dirait un ado :) Désolée chéri mais pour le coup c'est pas des pommes dauphines. Je sais, de l'extérieur, de l'intérieur -ça ressemble aux pommes dauphines... D'ailleurs c'est marrant que tu aies fini par les adopter celles-ci, au point de vouloir les déguster accompagnées d'une omelette au chorizo... (No Comment)... Non, non, j'ai rien dit !! Attends, j'ai rien contre la création, surtout en cuisine, faut laisser parler son génie...
D'ailleurs ce même génie est LE responsable de cette recette improbable (bon génie ou grosse boulette, je sais pas, mais je vous promets qu'il a fait pire, le génie, et pis ça change du riz en grains, si, si). Allez, j'explique : ce sont bien des boulettes... de riz, lequel a été cuit et mixé, et auxquelles on a simplement ajouté un peu de fromage et un peu d'épices avant de les faire frire quelques minutes - c'est tout. Servies toutes chaudes, agréablement croustillantes avec un bon jus de tomates glacé... C'est pas mal du tout pour un apéro tout décontract'.

Pour une douzaine de boulettes :
- 2 tasses de riz rond cuit (j'ai utilisé du riz japonais Calrose, parce qu'il est un peu collant... et puis, comme ça c'est un prétexte pour utiliser des baguettes! )
- 4 jaunes d'oeufs
- 1 cuillerée à soupe de crème liquide
- 1/2 tasse de parmesan râpé
- sel, poivre, piment et poudre de chili
- huile pour la friture
boulettes_de_riz
1- Verser le riz, déjà cuit (là je vous laisse suivre les petites indications inscrites sur le paquet) dans le bol d'un robot mixer pourvu d'une lame-hachoir... Et mixer jusqu'à obtention d'une pâte blanchâtre (hummm... appétissant!)

2- Ajouter jaunes d'oeufs, crème, fromage, sel, poivre et piment. Mixer et mélanger au robot.

3- Faire chauffer de l'huile (environ 5 cm de hauteur) dans une casserole à fond épais, sur feu moyen à vif. Former des boulettes de pâte à l'aide de 2 cuillères (comme pour les pommes dauphines, voir ICI -clic) et plonger chaque boulette une par une dans le bain de friture. Laisser dorer de 3 à 5 minutes, puis retirer du bain et déposer sur du papier absorbant. Saupoudrer de poudre de chili et, si besoin, d'un peu plus de piment (à volonté !). Servir chaud, avec un bon jus de tomate bien froid (j'insiste!) et/ou avec une sauce crémeuse (froide), ou encore une sauce salsa...

.....

4, 5, 6... Et maintenant, quelques boulettes d'un autre genre... (ou comment la fille qui avait décidé de ne pas répondre au dernier jeu de la blogosphère s'est laissée persuader). Comme j'ai été taguée plusieurs fois pour dénoncer 6 de mes p'tites manies... Je finis par craquer sous la pression ! Chloé, Céline, Sab, Ranjiva, Valérie, Véro, Cécy, Viviane... C'est trop, vous m'avez eue ! Bon, on y va, et comme c'est un blog culinaire tout aura bien sur un rapport avec la mangeaille :

1- J'adore faire beaucoup de bruit quand je croque des chips -ça double le plaisir, non ? Même si ça agace mon grand Américain au plus haut point (il est bien élevé, lui).

2- Je n'ai jamais (jamais) bu de Coca-Cola... ou de Pepsi... ou de... ou de... même pas tentée !! Quand on sait que ce truc peut dissoudre un steak haché en quelques jours... Là on se dit "Pourvu que mon estomac digère cette saleté avant qu'elle lui fasse des trous !" D'ailleurs l'odeur est infecte, non? Oh, et puis c'est vrai que moi, les boissons gazeuses en général c'est pas mon truc. Si j'en bois c'est bien parce que je meurs de soif et qu'il n'y a pas d'autre choix.

3- En revanche, j'adore le lait -surtout celui qu'ils vendent aux US, en bouteilles ; il se conserve moins bien parce qu'il n'est pas UHT, mais alors qu'est-ce qu'il est frais ! Au début je ne l'aimais pas trop, tellement habituée aux packs de lait en carton de mon enfance ; j'ai mis un an avant de l'apprécier, et maintenant au bout de 4 ans... Je n'aime plus le lait UHT !! Mais bon, la manie liée au lait vient en fait de la façon dont j'aime manger mes céréales fétiches : les Rice Krispies (suivez bien, c'est hyper intéressant). J'en mets déjà 3 tonnes dans mon bol, et j'y ajoute plusieurs cuillerées de chocolat en poudre Poulain -pas le 1848 noir dans ce cas précis... la version "enfants", celle que je ramène dans mes valises après chaque séjour en France ! - et il faut absolument que ce soit du Poulain (Victor-Auguuuuste !!!!), et absolument l'ajouter par-dessus les Krispies, pour produire une écume mousseuse et épaisse -irrésistible ! Y'a bien une personne par-ici qui a déjà essayé, non? Ecrivez-moi, on va monter un fan-club ! ;)

4- Quatrièmement... pfff, je sue à grosses gouttes, je vous dis pas... Vous lisez toujours? Mouais, pas trop, hein... Aucune idée, aucune... Ah bah oui !! Ok : j'adore le pain avec passion ! Si on me laissait faire je serais capable de m'enfiler une baguette par jour, même si cela voudrait dire ne rien manger d'autre. En fait, je l'ai déjà fait ;) Je ne jette jamais le moindre quignon, même rassis (ce qui n'arrive guère chez moi -y z'ont pas le temps de rassir !). Régime au pain sec et à l'eau? Bah c'est pour moi, ça, et où elle est la punition ??
TRIVIA : il y a 5 ou 6 Noëls, mes 2 soeurs m'ont touchée jusqu'au coeur en confectionnant un album maison sur le thème du pain, rien que pour moi... Historique du pain, photos de pains, recettes de pains, blagues sur le pain, pains de viande, pains perdus, rassis, brûlés, oubliés ou petit lapains... Tout y est passé. Merci les filles, je vous revaudrai ça un jour...
AUTRE TRIVIA : une fois j'ai pleuré pour de vrai en croquant un morceau de pain, et une autre fois j'ai eu les larmes aux yeux en regardant un reportage sur une boulangerie parisienne... Pas folle la fille, hein? Mais c'est que ces deux fois-l
à j'étais aux USA, consommateurs Number 1 mondial de pain de mie, ou les marchands sans vergogne OSENT vendre du pain mou et infecte à souhait sous l'appellation "French Bread" ; et ces deux fois-là, je n'avais pas eu l'occasion de manger du vrai bon pain depuis des mois et des mois... Et je crois bien que ces deux fois, la Française en moi a eu une attaque de nostalgie -le pain, ça veut dire la France... Ça veut dire l'enfance. Voilà...

5- Je raffole du thym, j'en mets partout -pas dans ma crème brûlée quand même, mais c'est l'idée.

6- Je collectionne les huiles et vinaigres aromatisés... J'ai en tout une bonne vingtaine de bouteilles en tous genres qui se bousculent dans mon petit placard. Certaines coûtent plus de $20, mais à cause de l'endroit ou je bosse je peux, de temps en temps, en avoir gratuitement (yeah !). J'adore surtout, entre autres, mon huile parfumée à l'origan, et mon vinaigre balsamique bio "Monari Federzoni", de Modène. Ma dernière acquisition, la plus étrange d'ailleurs, est un vinaigre à la noix de pécan épicée, qui a une drôle d'odeur :)


boulettes_de_riz_2

... Puisque c'est la règle, je passe le relais à Marion, Agastache, Manue, Bulle, Tiy et Virginie, si elles en ont envie bien sûr .