thanksgiving_dinner_tablethanks

Laponctualité n'est pas mon fort, vous l'aurez compris... Mais je sais que si je décide de ne pas au moins mentionner cette fête américaine que j'adore je vais m'en vouloir... alors voila ! On z'y va.

Andrew et moi avons passé Thanksgiving chez belle-maman (Mumma), et bien sur il a fallu que j'oublie mon appareil photo... pas d'appareil = pas d'images de la superbe table d'abondance préparée par ses soins, ni de la dinde rôtie, ni du panier débordant de dinner rolls (voir plus bas), ni des trois sortes de cookies et de la tarte au chocolat que j'avais apportés pour l'occasion... snif. J'ai quand même pris soin de vous choisir ces belles images (trouvées sur bhg.com, un site que j'adore) qui me rappellent à la fois la célébration de la semaine dernière et celles des années passées.

Parce que Thanksgiving, que l'on fête à la fin de l'automne aux USA, ça veut d'abord dire abondance, et gratitude pour cette abondance - thanks for giving, en quelque sorte (merci d'avoir donné). En famille, on s'assoit autour de la table, on dit un bénédicité, et on se remémore toutes les raisons que l'on a d'être reconnaissants pour les bonnes choses qui nous sont arrivées durant l'année. La première fête à l'origine de Thanksgiving remonte au 17e siècle en Nouvelle-Angleterre, et fut donnée par les Pèlerins (Pilgrims) venus coloniser ce continent, en remerciement pour les Indiens qui les avaient nourris dès leur arrivée, pendant l'hiver, puis les avaient aidés à obtenir de belles récoltes. Demandez à un Américain quelle fête de l'année il préfère, et il vous répondra très probablement "Christmas" (fête familiale), "Halloween" (fête amicale)...ou "Thanksgiving" (fête familiale et amicale).

thanks1Comme le veut la tradition, la table est au centre de la fête. On planifie et on prépare les mets longtemps à l'avance, parfois jusqu'à un mois pour les cookies et autres. Bien sur la dinde ou turkey est presque un passage obligé, mais telle une star qui ne pourrait chanter sans ses musiciens elle est entourée d'une ribambelle de plats typiques... J'ai pensé faire une petite liste (non exhaustive) des ingrédients les plus récurrents sur les tables, chaque 3ème ou 4ème jeudi du mois de novembre:

- le stuffing, ou farce. Constituée de pain coupé en dés, souvent cuite dans du beurre avec un peu de bouillon de volaille pour l'humidifier, la recette varie selon chaque famille et contrairement à ce que l'on pourrait penser, elle ne se trouve pas forcement dans la dinde mais est souvent servie comme  accompagnement, dans un bol (j'avais trouvé ça très bizarre, la première fois!)

- les cranberries, ou canneberges. Ce petit fruit rouge est omniprésent : en décor de table, sec dans le stuffing ou la salade, en sauce pour accompagner la dinde, en gelée... Pas très sucré et légèrement acide, on le vénère ou on n'y tient pas trop mais toujours on se doit de le respecter :)

- Mashed potatoes and gravy, ou purée de pommes de terre et... gravy -c'est une sauce faite avec le jus d'une viande, ici en l'occurrence de la dinde, à laquelle on ajoute de la farine pour l'épaissir. Très facile à faire, et les Américains en raffolent.

- les dinner rolls. Ce sont des petits pains faits maison, souvent un croisement entre la brioche et le croissant... Imaginez un pain brioché au beurre et taillé en forme de croissant ! Non, je généralise... de fait, dinner rolls est un terme très général qui ne désigne non pas une recette unique mais n'importe quels petits pains servis à l'heure du dîner ; il en existe donc de toutes sortes et de toutes formes, chaque ménagère gardant jalousement sa propre recette.

- les yams, ou sweet potatoes (patates douces). Ignames et patates douces ne sont pas exactement la même chose, mais les Américains s'en moquent éperdument et désignent par ces deux termes le même tubercule. On les sert généralement en purée, en gratin ou en tarte (pie, pour être exact).

- Apple cider ; Jus de pomme servi chaud ou froid, souvent entre les repas. S'il est chaud, il aura été parfois infusé avec de la cannelle et de l'orange et prendra alors le nom de wassail.

- les pies : apple pie, blueberry pie, pumpkin pie, cream pie, eggnog pie... en gros ce sont des tartes, mais des tartes plus épaisses et riches que ce à quoi nous Français sommes habitués. La croûte est différente, quelque chose entre la pâte brisée et la pâte feuilletée, et souvent ces pies sont à double crust (littéralement, elles ont une croûte en dessous, et une au-dessus). Chez beaucoup de familles, le but est d'en avoir le plus possible, davantage pour donner encore une fois cette impression d'abondance que pour nous forcer à goûter a chacune. La preuve, Thanksgiving s'est fait en très petit comité pour nous cette année, avec seulement 6 personnes autour de la table, mais nous avons quand même eu droit à 3 pies :)

... Ai-je oublié un membre important du festin ? Je ne mentionne pas les autres légumes, tels les haricots verts, artichauts et  potirons auxquels la dinde fait un peu d'ombre sur la table...

Pour en revenir à la popotte -la mienne, je veux dire.
Thanksgiving aux US, c'est un peu la fête qui effraie les petites ménagères. Oui, parce que c'est tellement gigantesque, ça demande une telle organisation, surtout si on veut inviter du monde, que beaucoup y songent à deux fois et finissent par se laisser inviter par la première dame de la famille, celle qui a assez d'expérience derrière elle pour ne pas se laisser impressionner. A dire vrai, je n'ai pas encore eu l'occasion de préparer mon propre "vrai" Thanksgiving pour 10 ou 20 personnes... autant dire que j'ai complètement hâte que ce soit mon tour, même si j'appréhende légèrement ! En attendant, je suis en train de me constituer une liste de recettes délicieuses et infaillibles pour les fêtes à venir, mon homme faisant office de cobaye et de goûteur. Impressionner un Américain avec une recette de Thanksgiving, c'est comme essayer d'épater un Français avec une tarte aux pommes ou un gratin dauphinois : chacun a une idée tellement précise de comment ça devrait être fait, du goût que ça devrait avoir, que c'est presque mission impossible pour mettre tout le monde d'accord ! Quoi qu'il en soit, et bien que mes recettes soient en progrès constant, cette année pour Thanksgiving je me suis trouvée 3 nouveaux chouchous dont je suis assez fière ; les recettes sont à paraître prochainement, en attendant voici les nominés:

- un velouté de chou-fleur au safran
- un gratin de patates douces caramélisées
- des cookies
à la citrouille et pépites de chocolat